Conditions Générales d’Utilisation | JurilexBlog

Conditions Générales d’Utilisation

#ObjetsConnectés : Des robots autonomes dans l’industrie automobile

Erwan Jonchères, le mercredi 13 septembre 2017

#objetconnecte

« On ne peut plus vivre sans poésie, couleur ni amour. Rien qu’à entendre un chant villageois du XVe siècle, on mesure la pente descendue. Il ne reste rien que la voix du robot de la propagande (pardonnez-moi). Deux milliards d’hommes n’entendent plus que le robot, ne comprennent plus que le robot, se font robots. » Antoine de Saint-Exupéry

En prononçant ces mots, le célèbre auteur du Petit Prince ne pouvait imaginer que quelques décennies plus tard, dans l’aéroport de Lyon baptisé en son honneur, des millions de voyageurs les côtoieraient une fois passées les portes du terminal.

En septembre 2017 Stanley Robotics, une start-up française, implante un service de robot-voiturier sur le parking de longue durée de l’aéroport Saint-Exupéry pour une période test de 18 mois. Bien que les économies prévues par la mise en place de ce service soient réelles, l’arrivée de robots autonomes dans le secteur automobile n’est pas sans poser de questions.

#ObjetsConnectés : Des robots autonomes dans l’industrie(…)

Marques et Distributeurs, la Mort a un Nom, c’est la Voix

Gérard HAAS, avocat à la Cour, le mercredi 6 septembre 2017

Par Jean-Paul Crenn, fondateur du cabinet conseil en e-commerce et transformation digitale VUCA Strategy. Il vient de publier aux Editions Kawa, L’Internet des Objets : La 3ème révolution Informatique.

Cette fois-ci une technologie va réellement changer la donne. Ce n’est plus le hype de la Réalité Virtuelle ou de l’Impression 3D, qui tardent à se concrétiser pour le consommateur. Non, il s’agit d’une technologie qui menace de vie ou de mort les Distributeurs et les Marques de Produits de Grande Consommation.

Cette menace a un nom : la Voix, une technologie, la reconnaissance vocale.

Marques et Distributeurs, la Mort a un Nom, c’est la Voix

Smart City : Vers un monopole des géants américains ? (1/2)

Alric Hürstel - juriste, le jeudi 13 juillet 2017

La croyance dans les opportunités offertes par la technique pour mieux gérer les villes est ancienne. Depuis les années 1960 et l’émergence des premières réflexions sur la place prise par les Technologies de l’information et de la Communication (TIC), de nombreux travaux ont fait état des risques et des enjeux posés par ce type de technologies.

Smart City : Vers un monopole des géants américains ?(…)

Procès du transhumanisme : la justice fait un bond dans l’avenir.

HAAS, Société d'avocats, le mercredi 5 juillet 2017

Par Clarisse Andry,
Rédaction du Village de la Justice.

C’est un voyage dans le futur qui avait lieu le 22 juin à la cour d’appel de Paris. Une équipe d’avocats, de magistrats et de professeurs de droit ont organisé un procès fictif, ayant pour thématique le transhumanisme. Par ce biais, les participants ont ainsi amené l’assistance à réfléchir sur l’évolution de notre société, alors que les technologies prennent de plus en plus de place dans notre quotidien : augmenter les machines, les services oui, … mais augmenter les humains ? Est-ce une bonne chose ? Et à quel prix ? 
La cour alors réunie s’exerçait ainsi à la justice prédictive, au sens premier du terme. 
Partenaire de l’événement, le Village de la Justice vous propose de plonger dans une chronique judiciaire atypique.

Procès du transhumanisme : la justice fait un bond dans(…)

Les monnaies de l’internet invisible

William O’Rorke, le mercredi 1 mars 2017

“Le vice, toujours sombre, aime l’obscurité.” Boileau, Épître VIII

Les origines du Darknet et des crypto-monnaies sont mystérieuses. Œuvre des crypto-anarchistes, ils représentent l’aboutissement d’un système d’échanges dématérialisés et anonymes. Le projet s’est réalisé avec l’apparition d’un continent numérique invisible et de monnaies virtuelles anonymes.

Les monnaies de l’internet invisible

Tromperie sur les prix des billets d’avion affichés sur Internet, la DGCCRF réagit.

Frédéric PICARD, le lundi 27 février 2017

Dans un communiqué de presse du 31 janvier 2017, la Direction générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des fraudes (DGCCRF) a dénoncé les pratiques commerciales trompeuses de sites de vente en ligne de billets d’avion consistant à afficher des prix réduits n’incluant pas tous les frais dont ceux liés au paiement par cartes bancaires.

A l’approche des vacances, les particuliers se ruent sur le web pour chercher leur prochaine destination de vacances. Les comparateurs de prix constituent désormais un outil indispensable pour les Internautes qui désirent bénéficier des tarifs les plus bas.

Tromperie sur les prix des billets d’avion affichés sur(…)

home contact quisommesnous puce rouge suite